La révolution du commerce électronique : le commerce a changé

La révolution du commerce électronique : le commerce a changé

Il y a beaucoup de personnes qui savent déjà que le commerce électroniquea changé la façon de faire des affaires et de faire des transactions. Le but de cet article est d’expliquer ce qui a révolutionné le commerce électronique, comment il a progressé, à quel niveau est-il arrivé et ce qui va se passer dans l’avenir. Cet article va t’intéresser car tu vas sûrement découvrir des choses que tu ne savais pas.

Date et lieu

En premier lieu, nous allons concentrer toute l’analyse sur le scénario de 2019, en particulier en France. La raison est claire : d’un côté, je voulais prendre le dernier exercice comme dernière référence mise à jour; de l’autre côté, la France est un pays avec des préférences très différentes à celles de l’Amérique latine et, de certains pays comme le Mexique, avec des niveaux d’achat différents.

 la France est un pays avec des préférences très similaires à celles de l’Amérique latine et, dans certains pays comme le Mexique, avec des niveaux d’achat similaires.

Secteurs

Le commerce électronique comprend de nombreux secteurs, ce qui est très compliqué à couvrir entièrement, car il faudrait faire appel à des spécialistes. Dans ce cas, j’ai analysé le secteur de l’alimentation, de la mode, de la santé, de l’électronique et des technologies, ainsi que le marché.

Près de la moitié des entreprises (48%) opérant dans le commerce électronique de ces secteurs, elles opèrent au niveau national et le 36% opèrent dans d’autres pays.

Facturer

Si nous parlons de facturation, sur l’ensemble des revenus perçus par ces entreprises, nous trouvons un 35% qui facture moins de 200.000 €, un 22% qui facture entre               200.000 et 1 million d’euros, un 7% qui facture entre 1 et 2 millions d’euros et, en dernière lieu un 37% qui facture plus de 2 millions d’euros.

La question qui se pose est la suivante : quel secteur ou quels secteurs facturent le plus d’argent ? Les entreprises qui facturent le plus, sont évidemment les grandes entreprises, mais celles qui ont le plus facturé l’année dernière sont les secteurs de la nourriture, de la maison et de la location de voitures.

Influence d’Internet

Ici, nous comparons les ventes hors ligne et en ligne. L’analyse vérifie que, sur toutes les factures des entreprises, le 25% sont effectuées via Internet. De plus, dans les années précédentes, nous constatons que les ventes en ligne ont considérablement augmenté, elles ont passé de 16% en 2018 à 18% en 2019, dans les entreprises qui opèrent uniquement en ligne.

Conclusions

Comme nous pouvons voir, la tendance à l’achat en ligne augmente chaque année, ce qui pousse les entreprises à opérer en ligne pour se développer. Le commerce électronique à chaque fois de plus en plus de la force et cela ne va pas diminuer, mais plutôt le contraire. L’Internet est le futur.

Close Menu